V2021.02

La version 2021.02 de dbSQWare vient de sortir !
Avec une nouveauté qui devrait plaire: la possibilité de consulter et d’ajouter des notes d’ordre général pour chaque SGBD géré et chacune de ses instances.
L’ajout d’une main courante est en cours de préparation et sera disponible dans la prochaine version.
Un plus pour nos utilisateurs qui vont gagner en visibilité et en informations, sur l’historique comme sur l’actualité.

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD capable de gérer de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données.

V2021.01

Nouvelle année… Nouvelle version…
L’équipe dbSQWare est heureuse de vous annoncer la sortie de la version 2021.01 de son logiciel.
Avec l’ajout d’une fonctionnalité majeure :
–> l’accès à la totalités des tableaux visibles dans l’interface graphique via des API de type Rest. Ce sont plus de 1400 tableaux qui sont impactés par cette nouveauté.
Les autres évolutions, quant à elles, sont visibles dans la rubrique Releases Notes de notre site internet.

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer, de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données différents, offrant ainsi à ses utilisateurs, une approche et une vision similaires quel que soit le SGBD concerné.

11 SGBD SUPPORTÉS

dbSQWare, notre logiciel d’exploitation et de maintenance multi-SGBD supporte 11 types de moteurs de bases de données.

Côté SGBDR (Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles):
    – Oracle, le plus populaire sur UNIX/Linux
    – DB2 LUW, la version système distribué du moteur Mainframe
    – SQLServer, développé par Microsoft et majoritairement déployé sur Windows
    – Teradata, un SGBDR historique aux capacités de stockage colossal
    – Sybase, racheté par SAP et ancien leader du marché
    – Ingres, datant des années 80 et en Open Source depuis 2004
    – MySQL,le SGBDR Open Source le plus populaire
    – et PostgreSQL, le SGBDR Open Source le plus évolué.

Coté NoSQL :
    – Cassandra et son organisation orientée colonnes
    – MongoDB, le plus populaire des NoSQL, avec une organisation orientée documents
    – Adabas version Linux, accessible par le language natural.

Malgré la diversité de ces moteurs de bases de données et leur hétérogénéité, avec dbSQWare, leur exploitation et leur maintenance se font de manière totalement homogène.

V2020.07

La version 2020.07 de dbSQWare vient de sortir !
Avec plusieurs nouveautés…
Parmi elles, la customisation des mails d’alerte et de météo et la possibilité d’accéder directement aux indicateurs de SQWareCentral depuis l’interface Web de notre logiciel.
Un plus pour nos utilisateurs qui vont gagner en visibilité et en rapidité.

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données.

V2020.06

La version 2020.06 de dbSQWare vient de sortir !
Avec une grande nouveauté…
La possibilité d’accéder à une sélection de jobs les plus courants, définis pour l’ensemble des SGBD et de consulter, en 1 clic, l’aide associée et les exemples d’utilisation des scripts.
L’accès au wiki est également disponible directement depuis la liste de ces jobs.
Un plus pour nos utilisateurs qui vont gagner en temps et en agilité.

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer, de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données hétérogènes.

DÉMO SQWareWeb

La version 2020 de dbSQWare propose une nouvelle interface graphique à ses utilisateurs.
Entièrement repensée et actualisée, elle est aujourd’hui beaucoup plus fluide et intuitive.
Vous pouvez la consulter sur notre site de démo et choisir votre profil de connexion en suivant les indications de l’infobulle (i).
Ensuite, il ne vous reste plus qu’à naviguer…

Démo sur: http://webdba.dbsqware.com

NOUVEAUTÉS

La version 2020.01 de dbSQWare qui vient de sortir, présente de nombreuses nouveautés.
Entièrement repensé et redesigné, le logiciel offre désormais une interface graphique beaucoup plus légère, fluide et intuitive.
De nombreuses fonctionnalités ont été ajoutées, comme :
– le choix de la langue de navigation
– les exports cvs, pdf et excel sur les données filtrées et triées des tableaux de reporting
– la gestion des droits d’accès sur les menus
– la remontée asynchrone des indicateurs
– le chiffrage et le déchiffrage des fichiers de connexion
Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données différents, offrant ainsi à ses utilisateurs, une approche et une vision similaires, quel que soit le SGBD concerné.

VERSION 2020.01

Nous sommes très heureux de vous annoncer la sortie de la nouvelle version 2020.01 de notre logiciel dbSQWare.
Attendue par nos utilisateurs, cette version offre une nouvelle interface Web, UX/UI Design, qui rend la navigation beaucoup plus fluide et intuitive.
Il y a aussi beaucoup de nouvelles fonctionnalités comme la remontée asynchrone des indicateurs, le chiffrage / déchiffrage des fichiers de connexion, la gestion des droits sur les menus, …
L’ensemble des changements est consultable sur la page « Release Notes », partie « Technique » de notre site internet.

11 SGBD SUPPORTÉS

Voici un petit aperçu des 11 types de moteurs de bases de données supportés par dbSQWare.

Côté SGBDR (Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles):
– Oracle est le plus populaire sur UNIX/Linux.
– DB2 LUW est la version système distribué du moteur Mainframe.
– SQLServer, développé par Microsoft, est majoritairement déployé sur Windows.
– Teradata est un SGBDR historique aux capacités de stockage colossal.
– Sybase, racheté par SAP, est l’ancien leader du marché.
– Ingres, datant des années 80, est Open Source depuis 2004.
– MySQL est le SGBDR Open Source le plus populaire
– et PostgreSQL, le SGBDR Open Source le plus évolué.

Coté NoSQL :
– Cassandra a une organisation orientée colonnes.
– MongoDB, qui a une organisation orientée documents, est le plus populaire.
– Adabas version Linux est accessible par le language natural.

SQL / NoSQL

Les bases de données relationnelles se manipulent avec le langage SQL (Structured Query Language), alors que les bases de données NoSQL (Not Only SQL) se caractérisent par une logique de représentation de données non relationnelle et n’offrent pas (ou rarement) d’interface de requêtes en SQL.
Quelques différences :
– Structure : Dans une base de données relationnelles, le schéma de données (tables, clés, procédures,…) doit être conçu pour pouvoir manipuler des données. Avec NoSQL, les données peuvent être ajoutées n’importe où et à tout moment (dans la majorité des cas).
– Normalisation SQL / Dénormalisation NoSQL : En SQL, les données ne sont pas dupliquées et sont reliées entre elles par des clés étrangères. En NoSQL, elles peuvent être dupliquées et copiées dans plusieurs enregistrements différents.
– Jointure : Les requêtes SQL permettent la clause JOIN. NoSQL n’a, en général, pas de jointure.
– Scalabilité : Suite à une montée en charge, côté relationnel, il est souvent choisi d’augmenter la taille du serveur plutôt que de mettre des clusters sur les instances. Avec le NoSQL, l’organisation des données permet le partitionnement et une montée en charge de la base de données sur le matériel courant déployé.
Leur point commun : dbSQWare !