SGBD : Copie d’environnement

– « La copie d’environnement, à quoi ça sert ? »

La copie d’environnement permet de dupliquer un environnement et de disposer ainsi de 2 environnements identiques (même structure, mêmes tables, mêmes données) sur 2 serveurs différents.

L’intérêt, c’est d’avoir, par exemple, un environnement de développement identique à celui de la production (dans le cas où l’environnement de prod est copié en dev) et de fournir, aux développeurs, une base de travail fiable et à jour avant qu’ils commencent à coder (Attention, il peut être nécessaire d’anonymiser les données !).
Dans d’autres cas, la copie d’environnement peut permettre de mettre en production un environnement de test, si celui-ci a passé avec succès toutes les étapes de validation ou de monter un environnement de DRP (Disaster Recovery Plan / Plan de reprise après sinistre) à J-1.

Enfin, si la duplication se fait au travers des backups, cela permet de valider leur viabilité.

SGBD

dbSQWare, notre logiciel d’exploitation et de maintenance multi-SGBD supporte 11 types de moteurs de bases de données.

Côté SGBDR (Système de Gestion de Bases de Données Relationnelles):
– Oracle, le plus populaire sur UNIX/Linux
– SQLServer, développé par Microsoft et majoritairement déployé sur Windows
– Teradata, un SGBDR historique aux capacités de stockage colossal
– Sybase, racheté par SAP et ancien leader du marché
– DB2 LUW, la version système distribué du moteur Mainframe
– Ingres, datant des années 80 et en Open Source depuis 2004
– MySQL,le SGBDR Open Source le plus populaire
– PostgreSQL, le SGBDR Open Source le plus évolué

Coté NoSQL :
– Cassandra et son organisation orientée colonnes
– MongoDB, le plus populaire des NoSQL, avec une organisation orientée documents
– Adabas version Linux, accessible par le language natural.

Malgré la diversité de ces moteurs de bases de données et leur hétérogénéité, avec dbSQWare, leur exploitation et leur maintenance se font de manière totalement homogène.

SGBD : Restauration

– « Restaurer une base de données, ça consiste en quoi ? »

Pour pouvoir faire la restauration d’une base de données, il faut déjà en avoir fait une sauvegarde (de type full, incremental, log, à chaud ou à froid).
Ensuite, restaurer consiste à récupérer les fichiers sauvegardés qui constituent la base de données.

Une stratégie de sauvegarde et de restauration bien planifiée permet de protéger les bases de données contre la perte de données.
Il est donc essentiel de vérifier régulièrement sa stratégie, en restaurant un ensemble de sauvegardes pour récupérer sa base de données.

V2022.01

La version 2022.01 de dbSQWare est sortie !

Cette version intègre des nouveautés destinées à faciliter le quotidien de nos utilisateurs :
– l’option sur les pourcentages dans la légende des diagrammes circulaires
– la gestion des graphiques en bâtons
– la mise à jour des dates de support pour Cassandra (4.0), MongoDB (5.1), Oracle (21c) et Teradata (15.x, 16.x, 17.x).

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer de façon homogène, 12 types de moteurs de bases de données.

SGBD : Sauvegardes

– « Mais au fait, à quoi ça sert de faire des sauvegardes de bases de données ? »

Comme son nom l’indique, une base de données est un ensemble structuré de données. Elle est constituée de fichiers dans lesquels les données sont stockées.
Elle est créée et gérée par un système de gestion de bases de données (SGBD) qui permet, entre autres, d’enregistrer les données, de les rechercher, les trier et les modifier.

Les données sont au cœur de l’activité des entreprises. Elles sont extrêmement précieuses et leur perte peut être dévastatrice lorsqu’il n’existe pas de copie.
C’est pourquoi, il est indispensable de faire des sauvegardes des bases de données.

Il existe plusieurs types de sauvegarde :
– le « backup full » : l’ensemble des fichiers d’une base de donnée est copié
– le « backup incremental » : seuls les blocs de fichiers qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde sont copiés
– le « backup log » (redo log, transaction log, wal ou xlog) : les fichiers journaux de transactions sont copiés. Ces fichiers servent à mémoriser toutes les modifications effectuées sur une base de données.

Les sauvegardes peuvent être réalisées :
– à froid : lorsque la base de données est arrêtée
– ou à chaud : lorsque la base de données est en activité.

Une fois les sauvegardes réalisées, il est alors possible de récupérer les données en cas de nécessité.

Et la confiance n’excluant pas le contrôle, il est bon de faire au quotidien un contrôle du respect de la politique de sauvegarde sur l’ensemble du parc de bases de données.

V2021.07

Nous ne pouvions pas finir l’année sans sortir une nouvelle version de notre logiciel de gestion et de maintenance des SGBD.

Avec des nouveautés comme :
– le rapport d’accès utilisateur aux bases de données pour les administrateurs, par API
– la gestion des utilisateurs d’inclusion et d’exclusion
– la gestion du paramétrage clusters Oracle

Et d’autres changements à vite découvrir dans la V2021.07 de dbSQWare !

FONCTIONNALITÉS

dbSQWare est un logiciel d’exploitation et de maintenance de SGBD.
En constante évolution depuis 15 ans, il est capable d’exploiter et de maintenir, de manière totalement homogène, 11 types de moteurs de bases de données (Relationnels & NoSQL).

Ses principales fonctionnalités sont :
– la copie d’environnements
– la sauvegarde et la restauration
– la réorganisation
– l’update Statistics
– le dashboard / La vision 360°
– la customisation

Très souple, dbSQWare s’adapte à toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité.

Pour échanger sur le sujet, vous pourrez rencontrer nos dirigeants, Michel Payan et Séverine Payan, au salon de l’IT and IT Security Meetings qui se tiendra au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes, les 1er et 2 septembre.
Rendez-vous sur le stand A15 !

V2021.05

La version 2021.05 de dbSQWare vient de sortir !

Parmi les nouveautés de cette version, il y a :
– la régénération du cache de l’utilisateur depuis son profil,
– la mise à jour des droits dans la gestion des menus.

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données.

V2021.04

La version 2021.04 de dbSQWare est sortie !

Cette version intègre 3 nouveautés qui devraient plaire à nos utilisateurs :
– le suivi de l’exécution des jobs SQLServer,
– la génération des AWR en mode RAC,
– le suivi des changements dans le référentiel (ajout/suppression d’instances, patch/upgrade des versions).

Sans oublier que dbSQWare est le seul logiciel de gestion et de maintenance des SGBD, capable de gérer de façon homogène, 11 types de moteurs de bases de données.

V2021.03

La version 2021.03 de dbSQWare est sortie !

Avec une nouveauté qui était en cours de préparation lors de la sortie de la version précédente: l’ajout d’une main courante pour chaque SGBD géré et chacune de ses instances.
Un plus pour nos utilisateurs qui vont pouvoir saisir toutes les notifications nécessaires pour gagner en visibilité, en informations, en temps et en gestion.