SGBD : Copie d’environnement

– « La copie d’environnement, à quoi ça sert ? »

La copie d’environnement permet de dupliquer un environnement et de disposer ainsi de 2 environnements identiques (même structure, mêmes tables, mêmes données) sur 2 serveurs différents.

L’intérêt, c’est d’avoir, par exemple, un environnement de développement identique à celui de la production (dans le cas où l’environnement de prod est copié en dev) et de fournir, aux développeurs, une base de travail fiable et à jour avant qu’ils commencent à coder (Attention, il peut être nécessaire d’anonymiser les données !).
Dans d’autres cas, la copie d’environnement peut permettre de mettre en production un environnement de test, si celui-ci a passé avec succès toutes les étapes de validation ou de monter un environnement de DRP (Disaster Recovery Plan / Plan de reprise après sinistre) à J-1.

Enfin, si la duplication se fait au travers des backups, cela permet de valider leur viabilité.

Incontournable CIP Nice-Sophia Antipolis

Ce soir, afterwork « Incontournable Nice – Sophia Antipolis » organisé par le Club Informatique Provence Méditerranée – CIP.

dbSQWare sera présente lors de cet évènement unique qui débutera au Muy, par la visite de l’entreprise Mecatech, spécialisée dans l’usinage de pièces industrielles et continuera aux Arcs-sur-Argens par la visite du Domaine de Font du Broc et de son remarquable vignoble.

Échanges, convivialité et réseautage seront au rendez-vous.
Bon Incontournable à tous les participants qui auront la chance d’être présents et un grand bravo au CIP pour l’organisation de cet évènement d’exception !

CIP NETWORK SHOW : M-1

Le CIP Network Show, c’est dans 1 mois !

Le 8 juin, dbSQWare fera partie des exposants de cet évènement Business IT de la région Sud, organisé par le Club Informatique Provence Méditerranée – CIP.

Rendez-vous donc au Palais des Congrès du Parc Chanot, à Marseille, pour partager sur la gestion et la maintenance des systèmes de gestion de bases de données !

VIDÉO MOTION DESIGN

Toute l’équipe dbSQWare est fière de vous présenter sa nouvelle vidéo Motion Design.

Un grand merci à Damien Dalmasso de Mooovie Studio pour son écoute et son remarquable travail.
Et ce n’est que le début de notre collaboration, puisque d’autres petites vidéos vont bientôt venir compléter celle-ci.

Retour sur l’IT & CYBERSECURITY Meetings 2022

L’IT and Cybersecurity Meetings 2022, c’est fini !

Un grand merci à tous les décideurs qui sont venus à la rencontre de notre équipe durant ce salon.
Échanger sur la gestion des moteurs de bases de données est toujours un plaisir pour Séverine Payan et Michel Payan

Bravo à Carole Jardon et à son équipe pour l’organisation et la qualité de l’événement.
dbSQWare sera présente pour la prochaine édition, en 2023.

Et merci à nos collègues et partenaires pour leur grande sympathie !

IT & CYBERSECURITY Meetings 2022

L’IT & Cybersecurity Meetings de Cannes, c’est maintenant !
Après le montage du stand hier soir et le repas de bienvenue, le salon ouvre ses portes aux visiteurs dès 9h00 ce matin et jusqu’à demain soir, 18h00.

L’équipe dbSQWare est en place et vous attend sur le stand G14 pour échanger sur la gestion et la maintenance des systèmes de gestion de bases de données. Elle vous présentera son logiciel aux nombreuses fonctionnalités (sauvegarde, restauration, copie d’environnements, update statistics, …) qui supporte 12 types de SGBD (Oracle, PostgreSQL, MySQL, MariaDB, Sybase, SQLServer, MongoDB,…).
N’hésitez pas à venir à sa rencontre.

Et surtout, très bon salon à tous les participants !

Incontournable CIP Nice-Sophia Antipolis_03/2022

Ce soir, afterwork « Incontournable Nice – Sophia Antipolis » organisé par le Club Informatique Provence Méditerranée – CIP.

Michel Payan de dbSQWare sera présent lors de cet évènement qui aura lieu à l’hôtel Mercure Antibes Sophia Antipolis et qui débutera dès 18h30.
Échanges, convivialité et réseautage seront au rendez-vous.

Bon Incontournable à tous !

SGBD : Restauration

– « Restaurer une base de données, ça consiste en quoi ? »

Pour pouvoir faire la restauration d’une base de données, il faut déjà en avoir fait une sauvegarde (de type full, incremental, log, à chaud ou à froid).
Ensuite, restaurer consiste à récupérer les fichiers sauvegardés qui constituent la base de données.

Une stratégie de sauvegarde et de restauration bien planifiée permet de protéger les bases de données contre la perte de données.
Il est donc essentiel de vérifier régulièrement sa stratégie, en restaurant un ensemble de sauvegardes pour récupérer sa base de données.

LA CHANDELEUR

Aujourd’hui, c’est la chandeleur !
L’occasion de partager un bon moment entre collègues, entre amis ou en famille !

Bonnes crêpes à tous !!

SGBD : Sauvegardes

– « Mais au fait, à quoi ça sert de faire des sauvegardes de bases de données ? »

Comme son nom l’indique, une base de données est un ensemble structuré de données. Elle est constituée de fichiers dans lesquels les données sont stockées.
Elle est créée et gérée par un système de gestion de bases de données (SGBD) qui permet, entre autres, d’enregistrer les données, de les rechercher, les trier et les modifier.

Les données sont au cœur de l’activité des entreprises. Elles sont extrêmement précieuses et leur perte peut être dévastatrice lorsqu’il n’existe pas de copie.
C’est pourquoi, il est indispensable de faire des sauvegardes des bases de données.

Il existe plusieurs types de sauvegarde :
– le « backup full » : l’ensemble des fichiers d’une base de donnée est copié
– le « backup incremental » : seuls les blocs de fichiers qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde sont copiés
– le « backup log » (redo log, transaction log, wal ou xlog) : les fichiers journaux de transactions sont copiés. Ces fichiers servent à mémoriser toutes les modifications effectuées sur une base de données.

Les sauvegardes peuvent être réalisées :
– à froid : lorsque la base de données est arrêtée
– ou à chaud : lorsque la base de données est en activité.

Une fois les sauvegardes réalisées, il est alors possible de récupérer les données en cas de nécessité.

Et la confiance n’excluant pas le contrôle, il est bon de faire au quotidien un contrôle du respect de la politique de sauvegarde sur l’ensemble du parc de bases de données.